Vendre sa maison

Dominique vend sa maison (en mode panique).

Vendre sa maison

Voici un exemple de coaching ‘express et en urgence’ pour Dominique qui met en vente sa maison…

Non sans difficultés.

Elle vend de particulier à particulier, et cela peut être synonyme de grosse charge émotionnelle.

Elle me demande :

« Ai-je le droit de refuser une offre d’achat au prix, qui est donc proposée sans aucune négociation.

Dois-je obligatoirement accepter la première offre qui lui m’est parvenue ?

Car je lis tout et son contraire, et c’est urgent.

Avez-vous un contact spécialisé en droit immobilier ? ».

C’est une des situations un peu délicates en immobilier.

Ma réponse :

« Non, tu n’es pas obligée de dire oui à la première offre.

Tu peux prendre ton temps, et en profiter pour demander le plan de financement de tes offrants ».

En effet, c’est un des avantages de vendre de particulier à particulier.

Et là où ça devient intéressant, c’est quand j’en profite pour demander à Dominique :

« Pourquoi hésites-tu ? »

Réponse :

« J’ai reçu 2 offres d’achat au prix.

Ainsi que des menaces de la part de celui qui a fait la première offre.

Sachant que la deuxième offre est non écrite, elle a été formulée de à l’oral seulement…

Et si je reçois une autre offre à un montant supérieur au prix que j’ai affiché, on est d’accord que je n’ai pas le droit de faire de la surenchère ? ».

C’est le genre de situation pas très confortable, quand on veut vendre sa maison.

Le juridique s’en mêle, au moment où vous êtes déjà un peu en tension…

Mes réponses :

« Si le premier te menace alors c’est mauvais signe pour lui.

Si tu n’as rien accepté de façon écrite alors tu es libre de réfléchir.

Par ailleurs, pour un contact juridique, il faut contacter l’ADIL qui est une structure présente dans chaque département.

Avec un juriste qui renseigne gratuitement ».

Cela devrait déjà calmer celui qui fait des menaces.

Quant à la question de Dominique sur la surenchère, peu de gens le savent, mais il est possible et légal d’accepter une offre à un prix supérieur…

Tant que rien n’a été accepté de façon écrite.

Mais au-delà du juridique, dans l’esprit c’est l’escalade, et au moment de signer chez le notaire, le plus grand risque est que finalement celui qui a surenchéri…

Finisse par se désister.

Vous vendez un bien immobilier et vous êtes en mode panique ou détresse ?

Besoin d’une aide décisive ?

Un coaching d’une heure peut tout arranger.

Pour plus de détail sur un exemple de coaching immobilier, vous pouvez cliquer sur ce lien.

 

Et vous ?

Avez-vous un retour d’expérience à partager, sur les difficultés que vous avez pu surmonter pour vendre votre maison ? Vos commentaires sont les bienvenus ci-dessous.

Soyez audacieux,

Passez à l’action,

Et restez zen.

Stéphane Lejeune
Chasseur immobilier
Carte professionnelle T n° CPI 6901 2015 000 001 234 CCI de Lyon

 

Vendre sa maison
Vendre sa maison : comment trouver de l’aide ?
Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.