ma-prime-renov-logo

Ma Prime Rénov

ma-prime-renov-logo
MaprimeRénov

 

MaPrimeRénov’ (ou Ma Prime Rénov)  : en quoi ce mécanisme vous intéresse vous qui souhaitez investir dans l’immobilier, ou qui êtes déjà propriétaire ?

Comment comprendre en 5 minutes ce mécanisme, comment en bénéficier et à hauteur de quels montants ?

Vous qui êtes propriétaire de votre résidence principale, vous êtes concerné, notamment pour savoir comment rénover l’isolation d’un bien immobilier pour faire des économies.

Et vous qui êtes propriétaire d’un ou plusieurs biens pour faire de l’immobilier locatif, vous êtes concerné également, notamment afin d’obtenir une bonne note à votre DPE.

Quelles sont les étapes à suivre pour bénéficier des aides publiques, parfois très avantageuses ?

Sachez aussi quoi faire pour éviter les arnaques qui se multiplient grâce a l’effet d’aubaine de ces aides de l’état.

C’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

 

Ma Prime Rénov : en quoi cela consiste ?

Ce dispositif vous concerne que vous soyez propriétaire de votre résidence principale, ou investisseur en immobilier.

Il fait partie intégrante de la politique de Rénovation énergétique en France, afin de lutter contre ce que l’on appelle les passoires thermiques.

Sachez par exemple qu’en moyenne, la facture de chauffage coûte 1 611 € par an à chaque français.

Le projet du gouvernement est donc de faire disparaître ces biens énergivores d’ici 2034.

Car on compte plus de 10 millions d’habitations qui sont considérées comme inadaptées en France.

Initialement, en 2020, cette prime était destinée uniquement aux propriétaires de leurs propres logements.

Mais depuis 2021, Ma Prime Rénov (qui remplace le crédit d’impôt) est devenu ouverte à tous les propriétaires d’un bien immobilier locatif.

Cela vous concerne donc si vous possédez un appartement locatif dans une copropriété, ou pour les travaux dans les parties communes.

Ce dispositif est important pour vous investisseur, car la mise en location ainsi que la vente d’un bien immobilier vont devenir conditionnées au diagnostic DPE : Diagnostic de Performance Energétique.

Dans l’absolu, ce dispositif est intéressant car il fait gagner de l’argent à ceux qui engagent des travaux s’isolation :

Tout d’abord en profitant des aides publiques.

Et ensuite grâce aux économies réalisées suite aux travaux de rénovation énergétique.

De plus, vous améliorez le confort dans une habitation, notamment au niveau du chauffage.

Tout en participant à la préservation de la planète.

Attention pour vous investisseurs : il s’agit ici d’une aide de l’Anha : agence nationale de l’habitat.

Les conditions est que vous vous engagiez à louer un bien, en tant que résidence principale (hors location saisonnière), et pour une durée de 5 ans.

Ces aides concernent uniquement les logements construits il y a plus de 15 ans.

Et pour vous propriétaires bailleurs, il existe un plafond de primes de 20 000 € au total, sur une période de 5 ans.

 

Passoires thermiques : les 3 leviers techniques pour les améliorer.

Quels sont les travaux éligibles pour bénéficier des aides Ma Prime Rénov ?

L’isolation : toiture, murs extérieurs, cloisons intérieures et fenêtres.

Pour lutter contre les déperditions d’énergie, on commence par bien isoler.

  • Par exemple isoler un bien immobilier au niveau de sa toiture.
  • Egalement au niveau des murs extérieurs, avec la pose de plaques de polystyrène.
  • Au niveau des cloisons intérieures qui séparent les pièces de la maison ou de l’appartement.

L’isolation par l’intérieur se fait grâce à des cloisons de 12 à 15 cm d’épaisseur, comme illustré avec la photo ci-dessous :

 

isolation-interieure
Isolation des murs par l’intérieur

 

  • Enfin, il est pertinent de changer les fenêtres pour du double-vitrage.

 

Fenêtre-double-vitrage
Fenêtre double-vitrage

 

Changer les systèmes de chauffage.

Une autre façon de réduire les dépenses pour l’énergie est de changer les systèmes de chauffage.

Par exemple, le fait de remplacer une ancienne chaudière au fioul par une chaudière à granulés de bois, ou une pompe à chaleur géothermique.

Ou encore via l’installation de panneaux solaires.

 

Mieux ventiler pour réduire l’humidité

Notons enfin le fait d’installer une ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux, ou une ventilation mécanique simple flux afin de réduire l’humidité.

 

vmc
vmc

 

Inconvénient : vous l’aurez compris, ces travaux sont certes très bénéfiques, mais ils peuvent vite chiffrer en dizaines de milliers d’euros.

Par exemple, améliorer la performance énergétique représente des travaux qui peuvent s’élever en moyenne à 20 000 € pour une maison de 100 M2.

C’est là où intervient Ma Prime Rénov.

Pour changer la chaudière, les fenêtres, ou mieux isoler, l’État vous aide via des primes, des prêts ou des crédits d’impôt.

Tout cumulé, cela peut représenter jusqu’à 70% des dépenses engagées.

Il en restera donc à la charge du propriétaire, mais ce dernier s’y retrouve grâce aux économies d’énergie réalisées.

Du point de vue d’une résidence principale, cela reste un investissement qui s’amortit dans la durée.

Puisque les factures d’énergie (électricité, chauffage) pourront baisser de 50%.

Moyennant des travaux plus conséquents, une facture d’électricité peut même être divisée par 5 dans une maison.

Et du point de vue d’un propriétaire bailleur, ou investisseur, ces travaux subventionnés vous aide à obtenir un DPE (Diagnostic de Performance Énergétique).

Ce qui est fondamental, puisque c’est ce qui vous permettra de louer ou de vendre, comme bon vous semble.

 

Quel profil pour bénéficier de Ma Prime Rénov ?

Avant tout, il faut voir quel est votre profil en fonction des deux critères suivants :

  1. Votre lieu de résidence, en distinguant l’Île-de-France d’un côté, et d’un autre côté les autres régions.
  2. Votre revenu fiscal de référence avec les membres composant votre foyer fiscal

En fonction de ces 2 critères, l’État vous classe en 4 catégories qui correspondent à 4 couleurs.

Votre profil sera bleu, jaune, violet voir rose, comme synthétisé ci-dessous :

ma-prime-renov-lieu-de-residence
MaPrimeRénov : votre lieu de résidence

 

À noter que l’ampleur des travaux à réaliser sera également à considérer.

Le montant de l’aide de Ma Prime Rénov et forfaitaire.

Vous pouvez simuler votre propre cas grâce au Simulaides, un simulateur mis en place par l’État.

 

Les étapes à suivre pour Ma Prime Rénov

Voici les 6 étapes à suivre, ainsi qu’une information qui pourra grandement vous aider dans la dernière partie de cet article :

Étape 1 :

En premier lieu, faites-vous conseiller gratuitement en trouvant un expert sur www.faire.gouv.fr, qui pourra vous informer par téléphone sur votre propre cas.

Étape 2 :

Faites réaliser un devis travaux par des artisans avec le label RGE : Reconnu Garant de l’Environnement.

C’est ce label RGE qui vous protège.

Cela consiste dans le fait que les techniciens reçoivent une formation d’une semaine sur la technique et la législation et les normes.

Car vous pourrez les financer grâce aux aides de l’état.

Attention : il ne faut jamais signer de devis avant de faire la demande d’aide financière

Nous verrons aussi dans la prochaine partie de l’article comment éviter les pièges.

Étape 3

Toujours sur le site internet www.faire.gouv.fr, vous (le bénéficiaire) devez créer votre compte.

Vous complétez votre dossier avec les éléments tels que votre dernier avis fiscal, ainsi que les devis que vous avez collectés.

 

ma-prime-renov-etapes
Ma Prime Rénov : Les étapes à suivre

 

Étape 4

Vous recevrez sous 15 jours une réponse de la part de l’Anah (agence nationale pour l’habitat).

Étape 5

En cas de réponse favorable de l’Anah, alors les travaux peuvent démarrer, réalisés par un artisan RGE.

Étape 6

Une fois que les travaux sont terminés, vous envoyez les facture sur MaPrimeRénov avec votre RIB.

 

Ma Prime Rénov’ : les pièges à éviter

Ce système subventionné par l’Etat engendre 2 difficultés :

Sociétés malintentionnées :

Tout d’abord, certaines sociétés malhonnêtes peuvent être tentées de surfer sur le fait de récupérer des subventions.

Ou alors en jouant sur des offres alléchantes qui n’ont rien à vous avec Ma Prime Rénov.

Par exemple, sachez que les « Aides à 1€ » consistent en une appellation commerciale, qui n’a rien à voir avec une quelconque aide gouvernementale.

D’autres entreprises peuvent obtenir un label « partenaire EDF », ce qui peut vous mettre en confiance…

Mais cela se fait sans aucun contrôle.

Il a été même été constaté, à l’extrême, des sociétés qui installent des panneaux solaires dans une cave.

Qui vous remplacent une chaudière qui fonctionne très bien, par une pompe à chaleur.

Des personnes peu scrupuleuses qui jouent sur l’argument du crédit d’impôt pour vous amadouer.

Ou pour que vous achetiez des systèmes qui ne vont soi-disant rien vous coûter, grâce au fait que vous allez faire un crédit, et que celui-ci sera payé par les économies d’énergie que vous réaliserez.

Ces sociétés sont ensuite souvent injoignables, avec des sièges d’entreprises avec une adresse qui est une simple boîte aux lettres.

Il vous faudra donc être vigilant, et ne rien signer.

 

La pertinence des travaux.

Comment ne pas vous faire avoir dans vos travaux d’isolation ?

Car les artisans que vous allez faire venir seront naturellement enclins à réaliser les travaux dont ils sont spécialistes.

Un menuisier va porter son attention sur les fenêtres.

Un plombier sur la chaudière et les radiateurs.

Un couvreur sur votre toiture…

Car ces artisans, même s’ils ont reçu une formation pour obtenir le label RGE, ne passent aucun examen.

Et ils n’ont pas appris à réaliser un diagnostic complet.

Ils ont juste reçu une formation intensive sur le sujet de la rénovation énergétique, avec des normes et des points juridiques.

Ce label RGE n’est donc pas une garantie, et chaque artisan restera tenté de réaliser les travaux dont il est expert.

Alors comment vous y retrouver ?

Notez tout d’abord un principe de base dans la rénovation énergétique du bien immobilier que vous envisagez de rénover:

  1. Il vaut mieux bien isoler dans un premier temps, puis dans un second temps changer les systèmes de chauffage (et non pas l’inverse).
  2. Vous pouvez faire réaliser un diagnostic grâce à l’intervention d’un technicien thermicien, qui pourra vous accompagner dans vos démarches.

 

Les techniciens thermiciens

En quoi consiste ce métier ?

Ce sont des experts, des professionnels des problèmes énergétiques des biens immobiliers qu’ils visitent.

En France, il en existe des centaines.

Ils font un diagnostic lors d’une visite qui peut durer entre 1heure et 3 heures, selon la surface du bien immobilier.

Et ils vous font des conseils, et ils aident aussi les propriétaires à gérer les demandes de financement, afin que les travaux éligibles soient financés par l’État.

Ces thermiciens sont payés par les collectivités territoriales, ces dernières y trouvent leur compte puisqu’elle exige un minimum de 25% de gains énergétique.

Et le parc immobilier local s’en trouve ainsi considérablement amélioré.

Sachez qu’un expert thermicien coûte entre 500 et 1000 € TTC : c’est un investissement qui peut grandement vous faciliter la vie, et vous éviter les arnaques.

 

Pour conclure :

La rénovation énergétique peut vous sembler être une contrainte, mais il s’agit en fait d’une opportunité, visant à éliminer les passoires thermiques.

Sachez vous adapter, solliciter les bons interlocuteurs comme les techniciens thermiciens, et améliorer l’isolation et la performance énergétique des biens immobiliers dont vous êtes propriétaires.

Que ce soit pour votre confort dans votre domicile, pour réaliser des économies, ou pour pouvoir continuer à louer ou à pouvoir vendre librement vos investissements locatifs.

Si vous avez aimé cet article, vous pourriez être intéressé par celui que nous avons réalisé avec Jean-Christophe Griselin, expert en rénovation, qui vous parle des devis travaux, et des 7 erreurs qui vous menacent.

 

Stéphane Lejeune

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :-)

2 commentaires sur « Ma Prime Rénov »

  1. Un article à garder au chaud pour quand je ferai des rénovations ! 😅
    J’ai toujours peur de me faire arnaquer dans ce genre de démarches.
    Surtout que parfois les thermiciens font parti de la société qui fait les travaux donc il faut bien se renseigner ^^ !
    C’est un sacré coup de pouce en tout cas ! Merci pour ces infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code